J. Lindgaard (Mediapart) : « Reprendre le pouvoir sur sa propre vie »

mantoisetclimat_ASTROPORT_-jecriseclimatique_18112015.jpg

Article paru dans le Courrier de Mantes – édition du 18/11/2015
T.D.

Publicités

#14 – Les Liberterres à l’Astroport

Quand ? Jeudi 19 novembre à 19h30
Où ? L’Astroport – 8, impasse Michelet – 78270 Bonnières-sur-Seine
Avec ? Les passagers de l’AstroportBiocoop, Biocoopains, Benjamin Chassagne (les brebis de Cravent)

Projection publique Les Liberterres suivie du témoignage de l’agriculteur bio Benjamin Chassagne.

 


 

Le Festival Alimenterre revient dans le Mantois

mantoisetclimat_biocoop_festivalalimenterre_carre

Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, le Festival de films documentaires ALIMENTERRE traite des enjeux agricoles et alimentaires dans le monde. Chaque projection est suivie d’un débat gratuit et ouvert à tous.

Ces manifestations impliquent la mobilisation de dirigeants d’organisations paysannes françaises, chercheurs, représentants d’associations de consommateurs, etc. et une participation forte du public. Elles visent à :

  • Sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis,
  • Inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs,
    Proposer des pistes d’action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable et plus respectueux de l’environnement et des écosystèmes,
  • Informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous,
  • Provoquer des débats participatifs ouverts, voire contradictoires, entre tous types d’acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.

La Biocoop du Mantois et son association de consom’acteurs les Biocoopains programment 4 projections suivies de débats pour faire vivre le festival dans le Mantois. Ces interventions publiques ou scolaires ont pour but de s’adresser à un public large, concerné par le sujet de différentes manières.

La programmation

Jeudi 26 novembre 2015 à 20h30
Projection publique du Kit Oh la vache !, Maintenant nos terres et Roumanie, éleveurs porcins à terre avec l’intervention de Jacques Loyat au cinéma des Mureaux.

#13 – Je crise climatique à l’Astroport

Quand ? Vendredi 13 novembre à 18h30
Où ? L’Astroport – 8, impasse Michelet – 78270 Bonnières-sur-Seine
Avec ? Les passagers de l’Astroport, Tripalium, Masbook, Mantois en Transition

L’Astroport & le changement climatique

Avec Jade Lindgaard, auteur de « Je crise climatique », et Dominique Boucherie de Tripalium, formateur à la construction d’éoliennes domestiques. Plus un atelier « Maskbook ».

Je crise climatique de Jade Lindgaard

mantoisetclimat_Astroport_jecriseclimatique« Je suis née dans une bulle de plastique orange. C’était l’année du premier choc pétrolier, en 1973. Le soir, on mangeait de la purée Mousline toute préparée, chauffée avec du lait acheté en brique dans une grande surface. La nature n’existait pas. Je croyais que le monde entier était une ville en développement. »
Je crise climatique est une enquête à la première personne sur le rapport intime, paradoxal, névrotique que nous entretenons à nos modes de vie et aux menaces qu’ils font désormais peser sur la planète. Entreprenant un voyage original dans nos imaginaires, Jade Lindgaard explore notre amour de la chaleur et notre goût pour la vitesse et les destinations lointaines. Un voyage au cours duquel l’auteure mène l’enquête sur le carbone émis par sa chaudière, rencontre des fans de tuning et de courses de moto, découvre que la France est le paradis des aéroports, évoque ses lombrics qui fabriquent du compost dans un coin de sa terrasse…
Cet essai d’« ego climat » n’est pas un énième cri d’alarme sur le changement climatique et l’absurdité de notre modèle de croissance – ça, nous le savons déjà ! C’est un livre qui essaie de comprendre pourquoi il nous est si difficile de changer et de réinventer une vie libérée de nos désirs chargés en CO2. Autrement dit, de résoudre l’énigme psychologique, mais aussi politique et anthropologique de notre temps.